Syndrome hémolytique urémique

Le syndrome hémolytique urémique (SHU), communément appelé « maladie du hamburger », est une maladie qui touche les reins et d'autres organes. Il constitue une menace réelle, car il est l'une des principales causes de l'insuffisance rénale aiguë et chronique chez les enfants canadiens.

Le SHU est plus fréquent pendant les mois chauds de l'année, car il est causé par une maladie gastro-intestinale qui se manifeste à la suite de la contamination de la viande par une souche spécifique de bactérie E. coli 0157:H7. Plusieurs autres types d'E. coli se trouvent normalement dans la flore gastro-intestinale, mais cette souche ne s'y trouve généralement qu'en cas de maladie diarrhéique.

On sait que cette bactérie produit des toxines qui sont la principale cause des symptômes associés à la maladie gastro-intestinale. Les symptômes les plus fréquents de la gastro-entérite à E. coli 0157:H7 sont :

  • la diarrhée;
  • la présence de sang dans la diarrhée;
  • le vomissement;
  • les crampes abdominales;
  • la fièvre

Tout le monde, peu importe son âge, peut contacter une gastro-entérite à E. coli 0157:H7. Cependant, les enfants et les personnes âgées sont plus à risque et ont tendance à présenter des symptômes plus marqués. Cette infection est extrêmement contagieuse. On l'identifie chez des milliers de Canadiens chaque année et de nombreuses  épidémies ont été signalées au Canada (le cas le plus récent étant celui de Walkerton), aux États-Unis et en Europe.

D'où vient cette bactérie ?

La bactérie E. coli 0157:H7 provient des intestins d'animaux et est ordinairement transmise par les selles qui contaminent la viande pendant et après l'abattage. Cette bactérie a aussi été associée à la consommation de viande hachée cuite insuffisamment (d'où son nom de « maladie du hamburger »), de lait et fromages non pasteurisés, de viandes froides, de hot dogs, de poulet, de porc, d'agneau et de sources d'eau contaminées.

Des études récentes menées par le Centre canadien de recherche sur les maladies rénales infantiles (CCRMRI) ont démontré une relation étroite entre cette infection et la transmission de personne à personne par la voie fécale-orale. De plus, le nettoyage insuffisant des mains et la manipulation non sanitaire des aliments sont des facteurs de risque très importants pour la transmission de cette bactérie.

Qui peut être atteint ?

Environ un enfant sur dix ayant une gastro-entérite à E. coli 0157:H7 sera atteint du syndrome hémolytique urémique.  Le SHU est causé par l'effet des toxines (produites par le bactérie E. coli) sur le système sanguin et affecte ainsi les globules rouges, les reins et, dans certains cas, le cerveau. Le SHU est généralement diagnostiqué entre le 8e et le 12e jour de la maladie diarrhéique, mais peut aussi apparaître plus tôt chez les enfants.

Un très petit nombre d'entre eux seront atteints du SHU dans les deux semaines après la maladie diarrhéique. Même si le SHU peut être observé au sein de la population adulte, il n'en demeure pas moins qu'il est plus fréquent chez les enfants, le plus souvent chez ceux de moins de cinq ans.

Symptômes associés au SHU

Le SHU se manifeste généralement par une irritabilité extrême et de la fatigue, une pâleur de la peau et une diminution du volume urinaire.

Les enfants atteints d'une maladie gastro-intestinale à E. coli 0157:H7 doivent être surveillés étroitement afin de détecter tout signe de SHU. L'apparition du syndrome signifie souvent une longue période d'hospitalisation et au moins 80 % des enfants atteints auront besoin de multiples transfusions sanguines. La dialyse sera nécessaire dans 50 % des cas.

De récentes études canadiennes ont mis en évidence des séquelles rénales permanentes chez certains patients à la suite d'un épisode aigu. Au cours des dernières années, environ 3-5 % des enfants atteints sont décédés à la suite de complications du SHU.

Comment prévenir la gastro-entérite à E.coli 0157:H7 

Voici les mesures préventives recommandées:

  1. Ne mangez jamais de boeuf haché qui n'est pas assez cuit. Le boeuf haché est cuit lorsque la température à l'intérieur atteint 71°C (160°F) et que le jus est transparent. Si la viande est ROSE, ne la mangez pas!
  2. Immédiatement après avoir préparé de la viande, lavez-vous soigneusement les mains afin d'éviter de propager la bactérie de la viande à d'autres aliments.
  3. Congelez votre viande dès son achat à moins de l'utiliser dans les 48 heures.
  4. Ne décongelez pas la viande sur le comptoir de cuisine. Décongelez-la plutôt au réfrigérateur ou au four micro-ondes.
  5. Placez la viande sur la plus basse tablette du réfrigérateur afin d'éviter que le jus de la viande ne se répande sur d'autres aliments.
  6. Ne mettez pas de viande cuite sur une assiette où a été déposée de la viande crue.
  7. Lavez soigneusement les ustensiles qui ont servi à manipuler de la viande crue avant de vous en servir pour la viande cuite.
  8. Lavez-vous les mains très soigneusement avec de l'eau chaude et du savon après avoir été aux toilettes ou changé une couche.
  9. Afin de prévenir la transmission de personne à personne, encouragez de bonnes pratiques d'hygiène en insistant pour que tous les membres de la famille se lavent les mains très soigneusement.
  10. Consultez votre médecin si vous ou votre enfant présente les symptômes suivants :
    • diarrhée
    • présence de sang dans la diarrhée
    • vomissements
    • crampes abdominales
    • fièvre

Nos remerciements à Dr Peter McLaine du Centre canadien de recherche sur les maladies rénales infantiles, Ottawa (Ontario) qui a aidé à colliger les informations.

© 2002





Bureau national - 5165, rue Sherbrooke ouest, bureau 300, Montréal, QC H4A 1T6 - Tél. : (514) 369-4806 / 1-800-361-7494
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 107567398RR0001