Section Maladie rénale

Qu'est-ce que la maladie rénale ?

Il existe différentes sortes de maladies et de troubles des reins. La plupart des maladies rénales attaquent les filtres du rein -- les néphrons -- détériorant leur capacité à éliminer les déchets et l’excès de liquides. On parle alors d'insuffisance rénale.

La maladie rénale chronique est caractérisée par une défaillance des reins ou une diminution de la fonction rénale pendant trois mois ou plus. La maladie rénale peut être d’intensité légère à grave. Dans certains cas, elle peut aussi entraîner une insuffisance rénale terminale, parfois appelée maladie rénale au stade terminal. La maladie rénale s’installe lentement et silencieusement, mais elle évolue au fil des ans. La maladie rénale chronique n’est donc parfois décelée que lorsque la fonction rénale s’est grandement détériorée. Heureusement, la plupart du temps, la maladie rénale n’évolue pas jusqu’au stade d’insuffisance rénale terminale, surtout si le diagnostic est posé de façon précoce et que les patients peuvent prendre les mesures nécessaires pour préserver l’état actuel de leur fonction rénale.

« Terminal » ne signifie pas que c’est la fin de votre vie. Cela signifie plutôt que votre fonction rénale est rendue au stade terminal : vos reins ne peuvent plus filtrer le sang de façon adéquate. Diverses options de traitement sont offertes lorsque les reins ne fonctionnent plus normalement, notamment les soins de soutien autres que la dialyse (soins conservateurs), la greffe rénale ou diverses formes de dialyse.

Parfois, l’insuffisance rénale se déclare subitement. Dans ce cas, on l’appelle insuffisance rénale aiguë. Elle peut être causée entre autres par une infection ou une maladie qui attaque les filtres des reins. L’insuffisance rénale aiguë est souvent traitée d’urgence par la dialyse pendant quelque temps. Dans bien des cas, la fonction rénale se rétablit d’elle-même.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu des étapes, des symptômes potentiels et du traitement de la maladie rénale chronique. La proportion de la fonction rénale (DFG) qui demeure active, vos symptômes, votre état de santé global et d’autres facteurs (tels que la quantité d’albumine dans l’urine) vous aideront, vous et votre équipe soignante, à prendre en charge votre état de santé, à surveiller votre fonction rénale et à déterminer le type de traitement qui vous convient le mieux.

FONCTION RÉNALE, SYMPTÔMES ET TRAITEMENT
Fonction rénale Symptômes Options de traitement
Normale
(> 60 %)*
Aucun symptôme observé. Déterminer la cause et essayer d'y remédier. Surveiller le taux d'albumine et le DFG.
Légère
(45 % - 59 %)
Aucun symptôme observé. Surveiller le taux d'albumine, le DFG, la tension artérielle, ainsi que l'état de santé et le bien-être général. Tenter d'empêcher ou de ralentir la détérioration de la fonction rénale.
Modérée
(30 % - 44 %)
Des premiers symptômes peuvent apparaître, entre autres la fatigue, une perte d'appétit et des démangeaisons. Surveiller le taux d'albumine et le DFG, et continuer à essayer d'empêcher ou de ralentir la détérioration de la fonction rénale. Apprendre à se familiariser avec la maladie rénale et les options de traitement.
Grave
(15 % - 29 %)
Aggravation des symptômes (fatique, perte d'appétit, démangeaisons). Surveiller le taux d'albumine et le DFG, et continuer à essayer d'empêcher ou de ralentir la détérioration de la fonction rénale. Établir le traitement approprié : accès à la dialyse, évaluation en vue d'une greffe rénale ou renseignements sur les soins de soutien autres que la dialyse.
Insuffisance rénale terminale
(< 15 %)
Une fatigue intense, des nausées, une difficulté à respirer et des démangeaisons sont parfois observées. Surveiller le taux d'albumine et le DFG, et continuer à essayer d'empêcher ou de ralentir la détérioration de la fonction rénale. Poursuivre les soins de soutien autres que la dialyse, établir un plan en vue de la greffe rénale ou entreprendre une dialyse (selon les symptômes)**.



* Normal, sauf en cas de maladie sous-jacente, de lésion aux reins ou de présence d’albumine dans l’urine.
** Le moment de l’instauration de la dialyse sera déterminé en tenant compte d’un grand nombre de facteurs. Discutez-en avec les médecins qui vous traitent et avec votre équipe soignante.

Bureau national - 5160, boul. Décarie, bureau 310, Montréal, QC H3X 2H9 - Tél. : (514) 369-4806 / 1-800-361-7494
Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 107567398RR0001