La FCR Médaille d'excellence en recherche 2016

Dre Marie-Josée Hébert

« À la Division du Québec, nous sommes tous très heureux que la Dre Hébert reçoive ce prix grandement mérité. La Dre Hébert a toujours été d'un grand soutien pour la Fondation et pour la cause. C'est une très belle reconnaissance pour un excellent apport à la lutte aux maladies rénales. » 
    - Sylvia Charbonneau, présidente de la Division du Québec de La Fondation canadienne du rein


Titulaire d’un diplôme d’études spécialisées en néphrologie de l’Université de Montréal et d’une formation postdoctorale à l’Université Harvard, Marie-Josée Hébert est néphrologue-transplantologue et chercheuse au CHUM, professeure à la Faculté de médecine et titulaire de la Chaire Shire en néphrologie et en transplantation et régénération rénales. Elle est également codirectrice du Programme national de recherche en transplantation du Canada et a fondé de grands groupes de recherche interdisciplinaire et trans-sectorielle. Ses travaux ont notamment permis de découvrir des nouveaux mécanismes à l’œuvre dans le rejet d’organes greffés.  

La Dre Hébert est une scientifique prolifique et une chercheuse de renom dont le leadership a culminé dans son rôle de co-chercheuse principale du Programme national canadien de recherche en transplantation (PNCRT). Ses recherches sont surtout axées sur le rôle central de la fibrose rénale dans l’insuffisance rénale chronique et le rejet d’organes transplantés. Elle a pu transposer les résultats de ses recherches en pratiques cliniques. Ses travaux ont été décrits comme « un saut quantique pour comprendre la fibrose rénale ». Les recherches de la Dre Hébert ont aussi donné lieu à un grand nombre de conférences tout comme à une longue série de publications dans diverses revues scientifiques de prestige. On s’attend à ce que ses travaux soient abondamment cités et qu’ils influencent les recherches de nombreux autres scientifiques dans le même domaine pendant des années. 

La Dre Hébert est connue comme une mentore attentionnée et généreuse; c’est ainsi qu’elle a guidé plusieurs des stagiaires de son laboratoire dans la rédaction, à titre d’auteur principal, de certains articles percutants. Elle contribue largement à la formation de jeunes scientifiques, ce qui est essentiel pour continuer à faire progresser la recherche dans le domaine rénal. 

Au fil des ans, la Dre Hébert a fait preuve d’un engagement indéfectible à l’égard de la mission de La Fondation canadienne du rein. Elle a présenté de nombreux exposés au conseil d’administration de la Fondation, a fait partie de plusieurs comités d’évaluation par les pairs et, plus récemment, c’est elle qui a présidé le comité responsable des subventions de soutien à la recherche du Programme de recherche biomédicale. En 2015, la Dre Hébert remportait le prix Dr. John B. Dossetor de la Fondation canadienne du rein en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la recherche sur les maladies du rein.